Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Conformément au code des marchés que la mairie PS a mis en place, une demande d’autorisation de tractage a été remise en mairie. Sans réponse, Arpajon Bleu Marine s’était donné rendez-vous sur le marché afin d’aller à la rencontre des Arpajonnaises et des Arpajonnais, vendredi dernier.

Notre étonnement fût grand quand le délégataire, mandaté par la mairie a souhaité nous refuser l’accès faute d’en avoir été informé…négligence ou volonté délibérée municipale ?

A l’heure où les Arpajonnais sont de plus en plus exaspérés par un matraquage fiscal des plus odieux, à l’heure où les Arpajonnais sont de plus en plus inquiets face à la montée de l’insécurité avec une recrudescence des cambriolages et des agressions aux personnes, à l’heure où les Arpajonnais se sentent de plus en plus délaissés par leur équipe municipale, il est normal qu’ils retrouvent leurs valeurs à travers le Rassemblement Bleu Marine, seule vraie opposition tant sur le plan local que national.

Monsieur le Maire sortant, dans le cadre de vos travaux en cours, ne trouvez-vous pas que la sécurité des piétons est une priorité absolue pour les concitoyens intercommunaux. En effet, la place du marché est dangereuse car les pavés ne sont plus jointés sur des mètres carrés entiers.

Je vous rappelle que ce problème a déjà été soulevé à plusieurs reprises depuis plusieurs mois et il serait temps de privilégier la sécurité de nos concitoyens !

Malgré cela, nous ne pouvons que constater que les Arpajonnais sont de plus en plus nombreux à venir nous rejoindre, nous soutenir et leurs encouragements nous vont droit au cœur. Ces encouragements démontrent que nous pointons du doigt leurs vraies attentes : des élus à leur écoute . un Arpajon authentique qui attire au lieu de se replier sur lui-même.

Arpajon Bleu Marine

A la rencontre des Arpajonnais sur notre marché
A la rencontre des Arpajonnais sur notre marché

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :