Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’histoire politique de Chilly-Mazarin pourrait commencer comme un conte de fée : « Il était une fois… » à Chilly-Mazarin, il y a 35 ans, une bande d’amis du parti socialiste, avides de pouvoir, qui s’unirent pour mettre la main sur la Mairie de notre ville. Une fois la chose faite, ils créèrent un réseau au fil des ans où ils placèrent d’autres amis, dans la ville, les associations, les villes voisines, le département, la région afin de conforter leur siège d’élus et s’assurer les élections suivantes sans crainte du peuple. Cette stratégie oligarchique fut juteuse mais perfide. Car tout excès de pouvoir entraîne un jour ou l’autre des abus ! S’étant grassement octroyée toutes les places, la baronnie régnante à Chilly-Mazarin mis à jour les effets pervers de ses abus aux yeux des Chiroquois.

« Arrangement entre petits amis » : Explications.

Monsieur FUNES, maître des clés, fut épaulé durant plus de 30 ans par un fidèle compagnon, Monsieur FIORI, promis à lui succéder, tel le fils du roi, au trône de Chilly-Mazarin. Mais ça c’était avant que d’autres amis, Messires LAMY et GUEDJ ne lui fassent miroiter une nouvelle place lucrative de vice-président de la communauté d’agglomération. Mais ces arrangements ont toujours des contreparties ! Placer la princesse Rafika REZGUI, protégée par ses chevaliers au grand coeur, (voir la photo de la bande de joyeux trublions) en tant que maire non élu par le peuple. Ce fut fait au détriment du fidèle compagnon, trahi par des intérêts inhérents à notre ville. Monsieur FIORI, amère et aigri de voir le trône lui échapper, quitta naturellement le navire et partit voguer de ses propres ailes pour récupérer le trésor qu’il convoitait. Il semble donc évident que la motivation première de sa démarche n’ait aucun rapport avec le bien-être des Chiroquois ou l’intérêt de notre ville mais tout simplement une rancœur inouïe, conjuguée à une ambition personnelle propre à sa soif de pouvoir. La preuve en est qu’il serait allégrement resté aux côtés de Monsieur FUNES si la place lui était acquise. De plus, aucune distinction idéologique ne peut être prise au sérieux après tant d’années de connivence. Dans ce tohubohu d’ambitions personnelles et égoïstes, l’UMP brille par son inexistence. Les seuls sons qui sortent de la bouche de Monsieur BENEYTOU lors des conseils municipaux sont : « je m’abstiens » ou des éternuements !! Bien triste opposition constatée qui ne propose rien de différent politiquement au parti unique UMPS clairement annoncé ces derniers jours au niveau national par Messieurs HOLLANDE et COPE.

Dans ce contexte, seul le Front National, représenté par Olivier CHRIST sous les couleurs de la liste CHILLY-MAZARIN BLEU MARINE, peut redonner le pouvoir au peuple Chiroquois aux prochaines élections municipales de mars 2014. Seul le Front National parle réellement des problèmes qui préoccupent les Chiroquois et apporte des solutions concrètes : l’insécurité, la fiscalité, le bien-être des habitants, la chasse aux gaspillages, la transparence dans les attributions des logements sociaux, la défense de la laïcité, l’embellissement du cadre de vie dans notre ville, favoriser l’attractivité économique et défendre les commerces de proximité, enfin tout ce qui peut être fait dans l’intérêt des Chiroquois et de notre ville, sans être polluer par l’ambition personnelle ni les arrangements entre amis, contraires aux priorités majeures citées précédemment.

Rejoignez-nous nombreux sur notre liste CHILLY-MAZARIN BLEU MARINE qui avance de jour en jour pour offrir enfin aux Chiroquoises et Chiroquois une vraie politique alternative dans notre ville !

Olivier CHRIST

Candidat Tête de liste CHILLY-MAZARIN BLEU MARINE

« Il était une fois… » à CHILLY-MAZARIN

Partager cet article

Repost 0