Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alors que le 14 juillet est le jour de l'unité nationale, certains individus ont usé de la violence au cours de la nuit. La police a été visée par des tirs de mortiers et des jets de pierres à Evry. Ces délinquants, qui agissent en toute impunité, étaient organisés en plusieurs groupes et déterminés à en découdre avec les forces de l'ordre lors d'un affrontement qui a duré plus de 5 heures. Nous pouvons également recenser une vingtaine de voitures incendiées et de nombreux caillassages à Savigny sur Orge, Athis-Mons et à Grigny.

Un bus noctilien a essuyé des jets de projectiles à Epinay-sous-Sénart. Le syndicat Alliance a indiqué que 240 policiers ont été mobilisés pour contrôler les débordements et réclame "un renfort pérenne de 300 hommes".

Audrey Guibert, conseillère municipale à Savigny sur Orge a souligné, lors d'un conseil municipal, l'urgence de prendre en considération l'explosion et la banalisation de la délinquance et de mettre en place des moyens matériels et humains pour renforcer et appuyer les forces de l'ordre. Eva Sas, Députée EELV de la 7ème circonscription de l’Essonne et conseillère municipale à Savigny sur Orge, avait alors répondu que l'hémorragie des effectifs de police était sous contrôle. Les nombreux débordements subis et constatés, cette nuit, par les policiers démontrent bien évidemment l'inverse !

L'angélisme de Madame Sas ne vient pas contredire la politique laxiste et dangereuse perpétrée par Madame Taubira qui excelle dans l'art d'envoyer des signaux de faiblesse aux délinquants en proposant une réforme de la contrainte pénale, qui vient ainsi accentuer les échecs de la politique pénale en France.

Face à la tyrannie idéologique de la gauche bien pensante, le Front National de l'Essonne rappelle qu'aucun délit quel qu’il soit ne doit rester impuni. C’est un principe de bon sens. Tous ceux qui s’avisent de défier les lois de la République doivent être frappés d’une peine, sans aucune exception.

Les peines doivent être aggravées pour les personnes coupables de violences verbales ou physiques contre un représentant de l’autorité de l’Etat. De plus, la responsabilité pénale doit être accrue pour tous les mineurs de plus de 13 ans afin de réserver un traitement énergique et efficace à la délinquance des mineurs.

Ainsi, nous exigeons un renforcement immédiat des effectifs de police dans le département ainsi que des moyens matériels (armes, véhicules, télécommunications...). Les coupes budgétaires doivent cesser. Nous réclamons par ailleurs, la construction de 40 000 places de prison afin de mettre la France dans la moyenne européenne en la matière et de renforcer la dignité des conditions d’incarcération. La sécurité de nos concitoyens est le devoir de tous les élus de la République.

Audrey Guibert,
Secrétaire Départementale du Front National de l’Essonne
Conseillère Municipale à Savigny sur Orge
Conseillère Communautaire au sein de l’agglomération Les Portes de l’Essonne 

La nuit du 14 juillet : Une nuit de violences urbaines en Essonne

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :