Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La présentation du débat d'orientation budgétaire a donné lieu à une passe d'arme entre le maire et l’UMP, se rejetant la responsabilité de leur parti respectif dans l'état actuel de la France. On est d'accord, l'UMPS est responsable.

A la veille du vote du prochain budget municipal, on constate que nos comptes sont dans une situation critique : baisse drastique de la dotation de l’Etat, encours de la dette élevé, emprunts toxiques ou coût de la réforme scolaire font peser sur les finances communales une incertitude préoccupante.

La bonne nouvelle est que le maire semble enfin convaincu de faire des économies dans les dépenses de fonctionnement.

La mauvaise, c’est qu’il manque cruellement de volontarisme sur la question. Non seulement il n’y aura pas de politique ambitieuse de gestion des ressources humaines qui consisterait à lutter contre l’absentéisme et à ne pas remplacer la moitié des départs naturels chaque année afin d’assainir vigoureusement nos finances et baisser nos impôts. Mais en plus, il a cru bon mépriser nos propositions de bon sens en matière d’économie budgétaire en évoquant la prétendue pitoyable gestion des mairies FN depuis 1995. Pourtant il devrait s’en inspirer !

Car, n’en déplaise à la meute politico-médiatique et à ses aboiements, les maires FN et ex-FN ont assaini la situation financière de leur ville. A Orange, l’endettement est passé de 1 462 à 63€ par habitant, les impôts locaux ont baissé. A Vitrolles, l’endettement a baissé de 123 à 105 millions €, les taxes ont baissé et la capacité d’équipement est remontée. Même analyse à Marignane. A Toulon, l’encours de la dette par habitant a diminué et la capacité d’autofinancement s’est améliorée.

Trois de ces maires furent réélus en 2001. M. Bompard est toujours maire d’Orange et sa femme a été élue maire de Bollène en 2008 pour y appliquer les mêmes méthodes de gestion (la dette par habitant est depuis passée de 1 646 à 1 128€).

Pendant ce temps-là, l’endettement des collectivités locales – dont la nôtre – explosait…

Tribune Municipale de Gaël Fouilleul et des élus Sainte-Geneviève-des-Bois Bleu Marine

Partager cet article

Repost 0