Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le conseil général de l'Essonne, en prenant la décision folle de ne plus verser les 100 000€ de subventions dédiés à la propreté de la forêt de Sénart avait poussé l'Office national des forêts à cesser ses travaux de nettoyage, conduisant immanquablement à la situation scandaleuse d'une forêt qui sert de décharge à ciel ouvert aux particuliers comme à certains artisans peu scrupuleux.

Cette situation de crise va trouver un début de réponse par la mise à contribution financière des communautés d'agglomération, notamment Sénart Val de Seine. Si la démarche purement électoraliste à quelques semaines du scrutin départemental est évidente (la droite à la tête des agglos tente de ravir le conseil général à la gauche), nous ne pouvons que nous réjouir de la reprise du nettoyage.

Voilà des mois que le Front National de l'Essonne alerte sur la véritable sape du service public forestier comme sur l'état de saleté intolérable de la forêt de Sénart. Loin des postures électorales d'une UMP prête à tout pour revenir au pouvoir et d'une gauche qui n'est écologiste que lors de tripatouillages électoraux, il est urgent de prendre des décisions fortes et pérennes pour la forêt de Sénart.

S'il est élu au mois de mars au nouveau conseil départemental de l'Essonne, le Front National s'engage à :

  • Dégager 100 000€ d'économies pour rétablir cette aide en supprimant des subventions accordées à des associations communautaires.

  • Soutenir sans faille l'ONF et ses agents dans une souffrance insoutenable.

  • Renforcer la surveillance, faire appliquer la loi notamment à travers les contraventions. A terme le contribuable ne doit plus supporter le vandalisme écologique de quelques-uns.

  • Augmenter les subventions accordées à la Faisanderie d'Etiolles dans le cadre de ses actions de sensibilisation à l'environnement (financée par la fin des programmes purement idéologiques et coûteux en cours, véritable propagande mortifère à destination de nos enfants)

  • Etablir un rapport de force avec l'Etat en vue du renforcement des sanctions pénales des auteurs de dégâts écologiques.

Cédric Giraud et Evelyne Diet, candidats aux élections départementales des 22 et 29 mars pour le canton de Draveil, en charge de l'environnement pour le Front National de l'Essonne.

Forêt de Sénart : elle mérite mieux que des gesticulations électoralistes

Partager cet article

Repost 0