Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A Savigny-sur-Orge, le 01 juin 2015

Monsieur le préfet, 

Je me permets de vous solliciter pour attirer votre attention à la suite des différentes émeutes urbaines survenues, mardi 26 mai 2015, dans le quartier de Grand-Vaux à Savigny-sur-Orge en marge d'une opération de sécurisation des parties communes par les forces de l'ordre. Il s'en est suivi un déchaînement de violences au cours duquel un policier a été blessé. Grand-Vaux a été le théâtre également d'incendies volontaires durant lesquels des pompiers ont été pris pour cible par des jets de pierre. Un véhicule de pompiers a même été endommagé. Mercredi 27 mai 2015, le quartier de Grand-Vaux était toujours sous tension. Samedi 30 mai 2015, nouvelle nuit d’émeutes et en ce dimanche 31 mai, de nombreux véhicules étaient encore incendiés. Cette situation qui devient de plus en plus incontrôlable pourrait se transformer en véritables scènes de guérilla urbaine. 

Les habitants de ce quartier sont terrorisés et sombrent dans un profond abîme de détresse. Les agressions verbales et physiques à l’encontre des forces de l’ordre et des pompiers ne cessent d'augmenter. Les délinquants interpellés sont souvent des multirécidivistes qui ont le sentiment de jouir d'une impunité totale, tant le laxisme prôné par la garde des Sceaux, Madame Taubira est aujourd'hui devenu un laxisme d'Etat institutionnalisé. De plus, la baisse des effectifs de police entamée sous le mandat de Nicolas Sarkozy et poursuivie par François Hollande, a affaibli considérablement le département de l'Essonne en proie à la banalisation de l'ultraviolence. La précarisation et l'aggravation des conditions de travail des forces de l'ordre sont inacceptables et contribuent à les mettre en danger dans l'exercice de leur fonction. 

Le maire de Savigny-sur-Orge, Monsieur Eric Mehlhorn s'illustre par son immobilisme et son incapacité à lutter contre l'insécurité qui gangrène notre commune. Le maire de Savigny-sur-Orge, premier officier de police judiciaire de la ville a trahi ses administrés et n'a pas honoré ses promesses de campagne. 

En effet, la police municipale, désarmée et démunie, ne dispose pas de moyens humains et matériels suffisants pour faire face à l'insécurité grandissante que connait actuellement notre commune. 

La sécurité est la première des libertés, qui doit être considérée comme une politique publique majeure et prioritaire. Ainsi, Monsieur le préfet, au vue de la situation particulièrement critique, et dans l’intérêt des habitants de Grand-Vaux, je vous serais reconnaissante de bien vouloir appuyer la requête suivante, auprès du ministère de l'Intérieur et du maire de Savigny-sur-Orge : 

 

Commissariat de Savigny-sur-Orge : 

- Augmenter les effectifs de la police nationale, notamment ceux de la Brigade anti-criminalité.

- Dans le cadre des missions des forces de l’ordre, doter le commissariat de Savigny-sur-Orge de moyens nécessaires en réponse aux actes de délinquance de plus en plus violents.

 

Face au renoncement et à l'échec patent de la municipalité, exiger : 

- Une police municipale armée et renforcée avec de nouveaux moyens et de nouvelles missions. Une présence visible jour et nuit sur toute la commune, les artères commerçantes, devant les établissements scolaires et aux abords de la gare. 

- Des créations de postes de police municipale à des points stratégiques permettant une intervention rapide et d’un Numéro Vert : Allô Mairie Sécurité accessible 7/7 et 24h/24. 

- Assurer l’ordre et lutter contre l’insalubrité publique, en partenariat avec le bailleur social.

 

Mettre le bailleur social face à ses responsabilités : 

Expulser les délinquants et les familles de mineurs délinquants afin que le quartier de Grand-Vaux ne soit plus sous l’emprise de ces derniers. 

Je vous remercie, Monsieur le préfet pour votre diligence et pour l’attention que vous porterez à ma requête, 

Je vous prie d’agréer, Monsieur le préfet, l’expression de mes salutations les plus respectueuses, 

Audrey Guibert, 

Conseillère municipale de Savigny-sur-Orge

Présidente du Groupe Savigny Bleu Marine 

Lettre ouverte au préfet à la suite des différentes émeutes urbaines survenues à Grand-Vaux
Photos de voitures encore incendiées lundi 01 juin 2015 et mardi 02 juin 2015 dans la nuit :
Photos de voitures encore incendiées lundi 01 juin 2015 et mardi 02 juin 2015 dans la nuit :

Photos de voitures encore incendiées lundi 01 juin 2015 et mardi 02 juin 2015 dans la nuit :

Partager cet article

Repost 0