Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Depuis le mois de mai 2015, plusieurs campements de gens du voyage se sont succédé à des emplacements non autorisés sur Morangis. Des déjections humaines, c'est malheureusement ce que constatent les entreprises aux abords d’un des campements des gens du voyage, installés illégalement sur un espace public destiné à l’origine aux activités sportives des jeunes du collège, rue Gustave-Eiffel.

A chaque départ ou déplacement d’un des terrains occupés de manière illicite, les Morangissois connaissent une recrudescence de cambriolages de pavillons avoisinants et de vols de voitures.

Malgré une demande pressante des entrepreneurs voisins auprès de la mairie pour bloquer l’accès de ces terrains publics, la réponse du maire, monsieur Nourry, fut avec beaucoup de retard, d’installer deux blocs de béton. Une mesurette puisque les gens du voyage les ont déplacés sans aucune difficulté. 

Ces derniers sont venus refaire leurs déjections au pied des sociétés de la zone. Ils se sont raccordés aux points d’eau des entreprises. L’un de ces chefs d’entreprise nous a raconté ses mésaventures avec eux. 

Ayant coupé l’eau qu’ils utilisaient sur son compte, il vient de retrouver dernièrement son local technique où il stocke son matériel, complément dévasté. Il a porté plainte mais son activité et sa trésorerie en pâtissent très sérieusement. Pour couronner le tout, son véhicule a été volé la semaine dernière.

Voilà actuellement la situation à Morangis ! La mairie socialiste ne donne vraiment pas l’impression de s’occuper sérieusement de ce problème qui gâche quotidiennement la vie et le bien-être des habitants des quartiers concernés. 

Ce n'est pas non plus la construction d'une aire d'accueil des gens du voyage sur la commune de Morangis votée par les élus UMPS de la communauté d'agglomération les Portes de l'Essonne dont le coût exorbitant est estimé à 1,5 million d'euros, qui empêchera les nombreuses occupations illégales ou dégradations. Comme le prouvent l'aire d'accueil des gens du voyage à Bretigny-sur-Orge qui a été saccagée engendrant 250 000 euros de travaux ou bien encore plusieurs aires d'accueil qui restent actuellement inoccupées comme à Montgeron. 

Face à cette situation préoccupante pour les Morangissois qui sont venus spontanément nous exposer leurs problèmes, seul le Front National propose que des réelles poursuites pénales et expulsions soient engagées contre les gens du voyage qui investissent et dégradent des terrains privés. 

 

François Wary,

Secrétaire de la 6eme circonscription du Front National de l'Essonne  

Morangissois et entreprises, victimes des occupations illégales des gens du voyage
Morangissois et entreprises, victimes des occupations illégales des gens du voyage
Morangissois et entreprises, victimes des occupations illégales des gens du voyage
Morangissois et entreprises, victimes des occupations illégales des gens du voyage
Morangissois et entreprises, victimes des occupations illégales des gens du voyage
Morangissois et entreprises, victimes des occupations illégales des gens du voyage

Partager cet article

Repost 0