Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mardi 7 juillet, Epinay-sur-Orge a été le théâtre d’un incendie de voiture sur le parking des Templiers. Cet acte fait suite à de nombreux cambriolages, braquages, vols à main armée, agressions, incendie de voiture, dégradations de biens publics et privés et trafics de drogue. Notre commune, calme au demeurant, est ainsi de plus en plus la proie d’une délinquance qui ne cesse de s’accélérer.

Malgré tout, le maire Guy Malherbe se contente d’être un bon communiquant incapable de résorber une insécurité croissante.

La vidéosurveillance est ainsi déployée sur la ville sans qu’aucun effectif de police municipale supplémentaire ne soit prévu pour apporter une réponse humaine rapide et efficace. La police nationale de Sainte-Geneviève- des-Bois est par ailleurs bien trop démunie en matériel comme en effectif, en raison des suppressions massives de postes de policiers et gendarmes par M. Sarkozy. Quant au dispositif « voisin vigilant », Guy Malherbe avait voté contre lorsque j’en ai fait la proposition en conseil municipal, pour mieux se la réapproprier par la suite : ce seul acte politicien démontre l’amateurisme et l’incohérence du personnage.

Contre l’insécurité, il faut en effet une vision à long terme et un programme d’ensemble cohérent. C’est dans cet esprit-là que je proposais la mise en place des voisins vigilants. Pour être efficaces, ces mesures doivent s’inscrire dans un plan global de lutte contre l’insécurité dont voici quelques exemples :

- Des effectifs de police municipale renforcés
- Des patrouilles de nuit aléatoires comme dans de nombreuses autres villes
- Se porter partie civile à chaque dégradation ou agression survenue sur la commune
- Stopper toutes les aides sociales versées par la commune aux délinquants récidivistes
- Apporter une réponse policière rapide à la vidéosurveillance et au dispositif « voisin vigilant », sans quoi ces deux systèmes ne seront que très peu efficaces.
- Rappels à l’ordre et à la loi, et sanctions à l’encontre des parents de mineurs délinquants

Résoudre l’insécurité sur la commune demande du courage, de la volonté et de la cohérence. Les mesures à l’emporte-pièce sans vision globale ne permettront au mieux qu’un léger gain de temps. La République doit reprendre sa place et se faire respecter. La peur doit enfin changer de camp !

Franck Beeldens Da-Silva 

Pour lutter  efficacement  contre  l’insécurité, un  plan  de  lutte  global  et  cohérent  s’impose  enfin  !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :