Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Alors que les clandestins affluent en nombre et sans aucun contrôle sur notre territoire, la liste des responsables politiques qui engagent leur commune dans le désastre qui s'annonce ne cesse de s'allonger. Partout en Essonne, les maires réquisitionnent des biens publics, pourtant propriétés des seuls administrés, sans les consulter, au profit de ceux qu'il faut désormais appeler "migrants" pour mieux cacher qu'il s'agit de délinquants entrés illégalement en France.

Toutes les villes sont sommées de prendre leur part de clandestins qu'il faut loger, nourrir, éduquer, soigner alors que les Français ont justement souvent renoncé à se nourrir, se loger et se soigner faute de moyens et pressés de taxes. A cela s'ajoute désormais l'accueil de migrants décrété par les autres communes. Il en est ainsi de Saint-Pierre-du Perray ! En effet, Malakoff (92) propriétaire d'un centre de vacances dans cette commune a décidé d'y loger des migrants. Pour les Saint-Perreyens, c'est la double peine !

Cédric Giraud, secrétaire de la 9e circonscription de l'Essonne réaffirme la volonté du Front National d'en finir avec les folles politiques d'immigration notamment en sortant de Schengen, et demande à Madame le maire de Saint-Pierre-du-Perray de s'opposer à l'accueil massif de migrants.

Cedric Giraud,

Secretaire de la 9ème circonscription du  Front National de l'Essonne 

Submersion migratoire : NON à la double peine pour les Saint-Perreyens !

Partager cet article

Repost 0