Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Madame le maire,

 

Nous avons pris connaissance de votre tribune libre parue dans le Vivre à Etréchy de ce mois d'octobre et nous tenons à rectifier certaines vérités qui ont dû vous échapper.

Non ! Madame le maire, nous ne manipulons pas l'opinion publique avec nos déclarations ! Ces dernières expriment le ressenti des trop nombreux Strépiniacois qui demandent à nous rencontrer et qui ne cessent de se plaindre de la gestion de leur ville, de sa salubrité et nous en passons.

Mais nous vous comprenons, Madame le maire. Il est plus aisé de jeter votre opprobre sur la seule opposition que vous ayez eue que de vous atteler à résoudre les problèmes que nous ne cessons de dénoncer.

Madame le maire, vous nous accusez, entre autres, de tromper les Strépiniacois sur l'aspect sécuritaire de notre ville tout en reconnaissant en même temps ce problème bien qu'il soit repris en boucle depuis plus de deux mois par Étréchy Ensemble et Solidaire. Vous devriez plus écouter les groupes qui composent votre conseil municipal. Ceci vous éviterait toute confusion et en même temps, vous conserveriez votre crédibilité.

Votre crédibilité aussi concernant le Moulin de Vaux ! Il est évident que depuis que votre « jardin secret idéologique » a été mis sur la place publique par Marine LE PEN et Wallerand de SAINT-JUST, vous avez du mal à cacher à vos administrés ce système d'accueil d'une population qui cherche, pour la plupart, à profiter des largesses sociales de notre pays plutôt que de s'y intégrer. Si nous dénonçons cet établissement, c'est uniquement pour son mode de gestion des plus opaque et financé par de l'argent public exclusivement. Les résidents ne sont pas responsables de ce fait, bien que certains aient basculé dans la délinquance. Et ce n'est pas le racket de certains automobilistes le vendredi 2 octobre au rond-point de notre zone industrielle par ces mêmes personnes qui nous contredira. A moins que vous l'ignoriez également !

Non, Madame le maire, nous ne visons pas à diaboliser certaines populations, mais si certains éléments parmi ces dernières se diabolisent d'eux-mêmes, nous n'y sommes pour rien. La faute serait plus de la responsabilité des pouvoirs publics et de leur politique de laxisme mise en place depuis de trop longues années.

Madame le maire, le Moulin de Vaux n'est que la goutte d'eau du flot migratoire que l'Europe connaît actuellement et l'actualité nous donne raison. A l'heure où les Aides Personnelles au Logement de nos résidents vont être diminuées au profit de l'aide au migrants, nous ne pouvons que dénoncer cette préférence étrangère au détriment de certaines de nos familles qui souffrent et sont en « mal logement ». Mais vous devez le savoir car nous ne cessons de vous interroger sur cette famille Strépiniacoise que vous logez dans des conditions inhumaines et que vous voulez maintenant expulser. Cette famille que vous maintenez volontairement dans la précarité en lui refusant toute aide. Il est évident que vous préférez une bonne idéologie qu'une bonne réalité !

Mais nous vous comprenons Madame le maire. Vous êtes inquiète que l'histoire des dernières élections départementales se reproduise à Etréchy et que les administrés se retournent encore une fois vers le Front National pour ces prochaines échéances régionales. En revanche, permettez-nous de vous donner un conseil. Au lieu de fustiger notre groupe et en même temps bon nombre de Strépiniacois, changez plutôt votre politique municipale et cessez de vous enfermer dans des décisions qui jettent le discrédit sur votre vision d'Etréchy.

Notre ville a besoin d'écoute et surtout de réponses ! Vous vous offusquez de nos propos, mais nous faisons uniquement avec le peu d'éléments de réponse que vous nous donnez lorsque nous vous interrogeons et ce ne sont pas vos insinuations sur nos candidats nationaux qui vous grandiront car personne chez nous a été condamné, contrairement à ceux que vous soutenez et qui sont tellement en mal de considération qu'ils ne cessent de flirter avec la thématique du FN.

Les élus d’Etréchy Bleu Marine n'ont pas vocation à couler l'effort municipal, mais à répondre à une demande pressante de Strépiniacois qui ne comprennent pas pourquoi les portes de votre mairie se ferment devant eux.
D'après votre slogan municipal, vous croyez en Étréchy, nous, nous en sommes sûrs ! Sûrs de son potentiel et sûrs de ce que notre ville va devenir si vous ne réagissez pas !

Veuillez agréer, Madame le maire, l'expression de nos respectueuses salutations.
François HELIE, Armandine DALMAN, Philippe ECHEVIN,

Lettre ouverte des élus d'Etréchy Bleu Marine suite à la tribune municipale de la liste "Etrechy avec vous"
télécharger la lettre des élus Etrechy Bleu Marine
télécharger la lettre des élus Etrechy Bleu Marine

télécharger la lettre des élus Etrechy Bleu Marine

Tribune du groupe Etrechy avec vous

Tribune du groupe Etrechy avec vous

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :