Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce 26 janvier l'escalade des atteintes contre les forces de l'ordre dans notre département est encore montée d'un cran.

Un fonctionnaire de police du commissariat d'Arpajon, qui rentrait chez lui à bord de son véhicule personnel à la fin de sa vacation de nuit, a été victime d'un vrai guet-apens.

Deux individus n'ont pas hésité à le suivre depuis son lieu de travail à bord d'un véhicule volé en le percutant violemment et délibérément alors qu'il circulait sur la RN20.

Ces faits sont d'une gravité extrême mais ne sont que la pierre angulaire du crime organisé en Essonne et dont les forces de l'ordre sont encore une fois les victimes.

Cet acte aurait pu être lourd de conséquences pour ce fonctionnaire et le Front National de l'Essonne dénonce cette tentative d'assassinat contre un représentant de l'Etat et le fait de s'en prendre ouvertement à ce fonctionnaire est bien la preuve que notre gouvernement, par son laxisme judiciaire, est en faillite morale.

Comment peut-il nous faire croire qu'il protège la population alors qu'il est incapable de protéger ses forces de l'ordre ? Comment peut-il nous faire croire qu'il maîtrise la situation alors que la réponse judiciaire est inexistante ?

Les élus d'Arpajon Bleu Marine, depuis le début de leur mandat ont alerté à plusieurs reprises le maire PS sur la montée de la délinquance au sein de cette ville en pleine mutation mais force est de constater que la sécurité des Arpajonnais et de leur police est le cadet de ses soucis.

Le Front National de l'Essonne demande à ce que la tolérance zéro soit appliquée contre les délinquants coupables d'atteintes physiques contre les acteurs de notre sécurité.

Le Front National de l'Essonne exige une réponse judiciaire ferme contre ces délinquants qui bafouent ouvertement les valeurs de notre république.

Le Front National de l'Essonne, au vu de l'insécurité grandissante dans notre département, demande à Monsieur le préfet, un plan Marshall sur la sécurité et qui passe par un renforcement des effectifs de police et de gendarmerie ainsi que par l'augmentation des moyens alloués afin que ce fait d'une extrême gravité ne se reproduise plus.

Les élus d'Arpajon Bleu Marine

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :