Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Cour des comptes vient d'émettre un avis défavorable au projet de grand stade de rugby à Ris-Orangis en raison du risque inconsidéré pris par le département déjà au bord de la faillite, et pour cause ! 

Pour ce projet pharaonique et mégalomane le département de l’Essonne s'engage à garantir la dette contractée par la Fédération française de rugby à hauteur de 400 millions d'euros sur un total de 600 millions, rien de moins !

Alors que le département de l'Essonne a franchi cette année la barre symbolique et vertigineuse du milliard de dette,

Alors que trahissant ses engagements de campagne la droite a voté une hausse des impôts de 29%, asphyxiant définitivement les Essonniens,

Alors même que plusieurs grandes voix du rugby dont Bernard Laporte s'élèvent contre ce projet

Alors même que l'LRPS pavoise ce jour à Tokyo, qui, elle, a montré la voie de la raison en renonçant à son stade de 80 000 places en vue des JO 2020.

La volonté affichée de la droite et de la gauche locales de faire fi de l'avis de la Cour des comptes en dit long sur leur politique suicidaire et toujours défavorable aux Essonniens.

Cédric Giraud, secrétaire départemental adjoint et secrétaire de la neuvième circonscription du Front National de l'Essonne  réclame l'arrêt immédiat de ce projet au titre des réserves émises par la Cour des comptes.

Grand Stade de rugby de Ris-Orangis : il faut y renoncer sur-le-champ !

Partager cet article

Repost 0