Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le trafic des RER A et B est fortement perturbé en raison d'une grève de la CGT RATP en soutien aux huit anciens salariés de Goodyear d’Amiens-Nord, condamnés le 12 janvier 2016 à deux ans de prison, dont quinze mois de sursis pour avoir séquestré durant 30 heures en janvier 2014 deux cadres dirigeants à la suite de l’annonce de la fermeture de leur usine. Ainsi, les usagers des lignes du RER A et B se retrouvent aujourd’hui pris en otage et devront subir une nouvelle journée de fortes perturbations qui viennent s'ajouter à des conditions de transport particulièrement éprouvantes.

Quant à la ligne 13 du métro parisien qui transporte près de 600000 voyageurs par jour, elle a été complément interrompue, ce matin, à cause d'un énième incident technique. Les usagers de cette ligne ont dû prendre leur mal en patience avec un métro immobilisé en pleine voie parfois jusqu’à 20 minutes. De plus, la manifestation spontanée de VTC sur le boulevard périphérique, aujourd'hui, au niveau de la Porte Maillot, a généré une saturation du périphérique parisien au bord de l’asphyxie et accentue les nombreuses complications subies par les usagers franciliens dans les transports.

Depuis le début du mois de janvier 2016, la sévérité et la nature des dysfonctionnements s'intensifient sur l'ensemble du réseau de transport existant. En effet, mercredi 3 février 2016, journée noire pour les usagers, marquée en début de matinée par un incident ayant affecté la voie à Paris-Austerlitz, qui s'est répercuté par la suite sur l’ensemble des lignes du RER C provoquant son lot d’importants retards. En fin de journée, c'est une panne électrique qui a paralysé le trafic des trains en gare de l’Est, Transiliens et RER E. Nous pouvons rappeler également la panne généralisée de la ligne 1 du métro parisien qui a engendré l’interruption du trafic du vendredi 22 janvier 2016 aux alentours de 17H00 jusqu’au samedi matin 8H30. Des centaines d’usagers sont restés bloqués plus de 2H30 dans les tunnels.

Dans ce contexte difficile et face à la passivité incompréhensible de l'exécutif régional, nous dénonçons cette grève de la RATP qui apparaît comme abusive, injuste et regrettable pour tous les usagers franciliens déjà pénalisés par des conditions de transport bien souvent indécentes avec des rames bondées, des retards quotidiens, des wagons dégradés, voire totalement insalubres, et une insécurité toujours aussi grandissante.

Nous souhaitons apporter tout notre soutien aux usagers de ces lignes de Métro et de RER qui peuvent compter sur le Front national pour être leur porte-parole au conseil régional.

 

Audrey Guibert,

Conseillère régionale d’Ile-de-France,

Membre du Conseil d’administration du STIF

 

Perturbations devenues quotidiennes pour les usagers, aujourd'hui, grève de la CGT RATP et trafic de la ligne 13 interrompu !

Partager cet article

Repost 0