Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mieux vaut tard que jamais, le tribunal administratif doit se prononcer aujourd'hui sur l'évacuation des bidonvilles de Roms installés en toute illégalité et impunité depuis 2014. Au-delà de la traditionnelle lenteur des procédures judiciaires en matière de démantèlement des campements de Roms, ces véritables zones de non-droit ont engendré l’augmentation de la délinquance, des incivilités à Wissous mais aussi dans toutes les communes limitrophes, sans compter également que ces campements sont devenus des décharges publiques, entraînant des conditions d’hygiène plus que pitoyables avec le risque non négligeable de prolifération de maladies contagieuses.

Même si le démantèlement de ces zones de non-droit est une nécessité, cela reste plus une opération cosmétique et inutile, puisque cela ne fait que déplacer le problème sans jamais apporter des solutions pérennes. En effet, après les évacuations, les Roms sont très souvent relogés aux frais des contribuables ou bien ils construiront de nouveaux campements en investissant des bâtiments vides ou des terrains dans d’autres communes. Malgré quelques mesurettes pseudo-sécuritaires, le gouvernement, soumis à l’idéologie de la caste bien-pensante, ne procèdera pas à des expulsions massives de Roms du territoire national vers leur pays d’origine.

Le Front national, quant à lui, souhaite retrouver la maîtrise de nos frontières pour rendre définitives ces reconduites à la frontière et déjouer les incessants allers et retours de ces populations roms. Le rétablissement de nos frontières nationales, nécessite d'avoir la volonté de sortir de l’espace Schengen et de tourner définitivement le dos au dogme de la libre-circulation imposé par l’Union européenne. Nous devons également mettre fin à cette submersion migratoire et cesser immédiatement toutes les mesures avantageuses comme le relogement et l’attribution de prestations sociales (Aide médicale d’Etat etc...) qui constituent un véritable appel d'air à l'immigration clandestine et légale. 

Audrey Guibert,

Secrétaire départementale du Front national de l’Essonne 

Wissous : le démantèlement possible des campements de Roms, un coup d’épée dans l’eau si aucune expulsion n'est envisagée !

Partager cet article

Repost 0