Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fatoumata Koïta, maire adjointe en charge de l’enfance de la commune d'Evry, conseillère départementale et assistante parlementaire d’un député de Mayotte, aurait détourné de l’argent public à des fins personnelles pour effectuer ses emplettes dans des grandes enseignes telles que Zara, Mango, Sephora et pour procéder à des achats divers et variés sur Internet. Pour arriver à ses fins, elle aurait utilisé frauduleusement les cartes bancaires et le chéquier du député socialiste de Mayotte, Saïd Boinali, dont elle est l’assistante parlementaire. Elle aurait également pioché directement dans la réserve parlementaire allouée aux frais de mandat de son député pour s’adonner à ses séances shopping. Le montant du préjudice s'élèverait à plusieurs dizaines de milliers d'euros. 

En conséquence du fort doute qui pèse sur la probité de Fatoumata Koïta qui a reconnu une partie des faits qui lui sont reprochés, elle doit être démise immédiatement de l'ensemble de ses mandats électifs. Comment pourrait-elle encore représenter les contribuables qu'elle a lésés, s'exprimer au nom des Essonniens, ou bien encore se faire le porte-parole de l'enfance, alors qu'elle a bafoué tous les principes fondamentaux de moralité qui doivent pourtant régir le mandat d'élu local. 

Nous nous élevons et dénonçons avec la plus grande fermeté ces pratiques condamnables et dérives auxquelles se livre un peu plus chaque jour cette caste qui sous couvert d’exemplarité est toujours prompte à donner des leçons de morale en permanence, alors qu’elle n’est manifestement pas en capacité de se les appliquer.

Audrey Guibert,

Secrétaire départementale du Front National de l’Essonne 

 

Une élue d'Evry, proche de Manuel Valls, soupçonnée de détournement d'argent public, doit démissionner !

Partager cet article

Repost 0