Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Monsieur le maire,

Les élus du groupe Arpajon Bleu Marine ont bien pris acte de votre orientation pour notre budget municipal 2016. Nous pouvons en conclure que les décisions collégiales LR-PS prises à Bruxelles sont validées par les mêmes castes politiques au niveau national qui en rajoutent encore une couche en nous demandant, à nous communes, de faire avec !

Ainsi les baisses successives sur les dotations générales de fonctionnement, la création des nouveaux rythmes scolaires, et dernièrement la promesse gouvernementale de dégeler le point d’indice des fonctionnaires auront des conséquences néfastes sur notre budget de fonctionnement.

Or, Monsieur le maire, vous nous proposez depuis le début de votre mandature une politique de densification de notre ville que nous, élus d’Arpajon Bleu Marine refusons ! Cette politique est dangereuse car trop coûteuse. Quid des frais de fonctionnement des nouvelles crèches, des nouvelles écoles, des nouveaux équipements collectifs, que vous budgétisez car soumis aux subventions départementales et régionales.

Or ces subventions sont aussi de l’argent public provenant de l’imposition et mis à disposition par des instances déjà elles-mêmes fortement endettées. C’est la politique du serpent qui se mord la queue et vous la cautionnez tout en vous en inquiétant.

Monsieur le maire, nous comprenons votre inquiétude et pour vous, la seule solution à envisager afin de pallier l’effet ciseau auquel on sera confronté, c’est d’augmenter les impôts locaux !

Monsieur le maire, je tiens à vous rappeler que les contribuables arpajonnais seront déjà fiscalement fortement sollicités à cause de la gestion calamiteuse de l’ancienne majorité départementale présidée par M. GUEDJE qui nous a laissé une dette de plus de 1 MILLIARD d’euros et que la nouvelle majorité tente d’éponger par une augmentation de 29% de la part départementale de la taxe foncière.

Nous comprenons que votre bon sens vous pousse à vouloir équilibrer les dépenses par rapport aux recettes. Mais vous pouvez trouver des économies dans les dépenses de fonctionnement et ajourner des projets que vous aviez pourtant promis aux Arpajonnais. Monsieur le maire, vous n’êtes pas à une trahison prête vis-à-vis de vos administrés puisque si nous reprenons votre engagement numéro 1 lors de votre dernière campagne municipale, vous vous engagiez à ne pas monter l’imposition !

Monsieur le maire, Arpajon est l’une des villes de l’Essonne où le revenu par habitant est le plus faible et ceci est le fruit de votre politique sociale qui tire notre ville anciennement bourgeoise vers le bas. Ainsi, Monsieur le maire, nous vous demandons, par solidarité avec les Arpajonnais, de baisser vos indemnités et celles de vos adjoints afin de montrer l’exemple.

Nous vous remercions,

Alain BUFFLE – Vanessa JUILLE – Jean-Luc GUILLOIS

Débat sur les orientations budgétaires : Alain Buffle dénonce l'augmentation des impôts locaux à Arpajon

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :