Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La semaine dernière le journal Le Républicain91 sortait un article sur la décharge sauvage de la belle commune d’Ollainville. En tout 56 tonnes ont été retirées pour un coût de 5 500 euros rien qu'en 2015. Pour une commune de petite taille et à l’heure des difficultés budgétaires résultant des baisses massives de dotations de l’Etat, ce genre de dépenses est un coup dur porté aux municipalités confrontées à cette problématique. S’il en va de la salubrité publique et du maintien de la qualité de vie des habitants, il est scandaleux que le poids financier que représente cette intervention soit porté uniquement sur les Ollainvillois ; quiddes auteurs de ces infractions ?

En Mars 2015, Franck Beeldens - Da Silva (secrétaire de la 4e circonscription du Front National de l’Essonne) et son équipe, dénonçaient quant à eux la décharge qui empiète sur la RN20 à hauteur de Ballainvilliers, et l’inaction des pouvoirs publics.

Lors de la campagne des départementales, les élus des communes alentour, tous candidats sur le canton de Longjumeau, ont cru bon de faire leurs choux gras sur le dos de cette décharge sauvage. Plus d’un an après, il s’avère que leurs déclarations n’étaient qu’électoralistes puisque cette décharge subsiste encore aujourd’hui !

Madame le maire de Ballainvilliers, Brigitte Puech, estime l'enlèvement des déchets qui jonchent cette décharge sauvage à 300 000 euros. Il est tout de même regrettable que depuis plus d'un an rien ne soit fait, au détriment des automobilistes.

Les petites décharges sauvages coûtent très cher aux petites collectivités et les plus importantes ne sont pas retirées car personne ne veut prendre la responsabilité d'une telle somme ; ce que nous comprenons parfaitement.
Il existe pourtant de nombreux moyens de se débarrasser de manière correcte et écologique de ses déchets : le département de l'Essonne compte 27 déchetteries, plusieurs recycleries et il existe des sites de dons pour éviter ces incivilités. Par ailleurs, de nombreuses campagnes de communication sur le bord des routes ou à la radio sont là pour le rappeler.
C'est l'argent du contribuable qui est utilisé pour enlever ces décharges. Un budget important qui pourrait être utile pour le financement de projets d’investissement par exemple.
Le Front National de l'Essonne fait appel au civisme de chacun et demande également que les pouvoirs publicsmettent tout en œuvre pour repérer les auteurs de ces décharges (réseau « voisins vigilants », vidéo surveillance...) afin qu’ils soient enfin sanctionnés et que ces décharges soient une bonne fois pour toute débarrassées.

 

Julien Copineau,

Secrétaire adjoint de la 4eme circonscription du Front National de l'Essonne 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :