Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les mauvaises nouvelles s’accumulent pour le budget de Sainte-Geneviève-des-Bois…

Du côté de l’Etat, en plus de la baisse de 750 000 € de DGF annuelle déjà anticipée, il voit ses recettes plombées par la perte de 95 000 € de compensation des exonérations de la taxe d’habitation et ses dépenses augmenter de 80 000 € en raison de la hausse du point d’indice des fonctionnaires pour les six derniers mois de l’année.

Du côté du département, la baisse des crédits en direction de la politique de la ville en lien avec l’Etat atteindra les 150 000 €, ceux en direction de la culture 15 000 €, ceux en direction de l’aide sociale 50 000 €. Sans avoir été notifiée à ce jour, la baisse du fonds départemental de péréquation de la taxe professionnelle pourrait atteindre les 270 000 € !

La CAF, de son côté, a annoncé la couleur avec 20 000 € de versements en moins !

A tout ceci, s’ajoutent des dépenses imprévues dans le budget primitif ainsi qu’une hausse de 300 000 € de provision sur des emprunts toxiques !

Au final, malgré la baisse de l’abattement de 15% à 10% déjà votée et la hausse des bases d’imposition, les mesures d’économie envisagées par la municipalité seront insuffisantes puisqu’il manquera 585 000 € pour boucler le budget.

Parmi les économies réalisées, le maire se vante d’avoir réduit les indemnités des élus. C’est vrai, sauf qu’il n’a baissé que celles des adjoints mais pas la sienne ! Il se vante également de réduire les effectifs. Sauf que les différents tableaux des effectifs qui sont régulièrement soumis au vote laissent plutôt percevoir une stabilisation.

Lors de notre programme pour les municipales, nous avions estimé que le non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux permettrait de dégager 280 000 € par an. En deux ans de mandature, nous aurions évité cette hausse d’impôts !

Les taux évolueront ainsi :
* pour la taxe d’habitation : de 17,16% à 17,88%
* pour la taxe foncière sur les propriétés bâties : de 14,90% à 16,05%
* pour la taxe foncière sur les propriétés non bâties : de 49,04% à 51,10%

Concrètement cela se traduira par une augmentation de 15 à 20 € par mois et par foyer.
A défaut d’une gestion rigoureuse et volontariste par la mairie socialiste, les contribuables génovéfains vont devoir faire un trou supplémentaire à leur ceinture pour se la serrer davantage
 

Gael Fouilleul,

Conseiller municipal de Sainte Geneviève dès Bois 

Fiscalité : Gaël Fouilleul dénonce la hausse des taux à Sainte-Genevieve-des-Bois

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :