Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vendredi 11 juillet, la Police patrouille dans le quartier des Tarterêts à Corbeil-Essonnes. Sans raisons apparentes, Ibrahima se met à insulter copieusement les agents des forces de l'ordre ainsi qu'à les agresser physiquement. Une vingtaine d'autres personnes vont l'accompagner dans les traditionnels jets de pierre contre la Police. Arrêté, Ibrahimaa comparu lundi 13 juillet devant le tribunal correctionnel d'Evry nous rapporte le Républicain de l'Essonne dans son édition du 16 juillet 2009. 

La ligne de défense d'Ibrahima est simple, une excuse de cour de récréation, un "ce n'est pas de ma faute" qui pourrait être lancé par un gamin de 5 ans. Pour lui, les policiers quand ils patrouillent dans le quartier "passent, ils s'arrêtent et nous regardent. Ils nous provoquent".

Où est la provocation ? N'est ce pas l'attribution première de la Police National de regarder partout pour assurer la sécurité de la population. Où bien le sieur Ibrahima conteste-t-il la légitimité de la venue des forces de l'ordre dans le quartier des Tarterêts qui ne serait plus un territoire Républicain ? 
Tag(s) : #Lu dans la presse

Partager cet article

Repost 0