Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'événement rapporté par le Républicain de l'Essonne dans son édition du 16 juillet 2009 commence comme il se doit par... une minimisation des faits. "Les dégâts sont minimes, un mur noirci par le jet d'un cocktail molotov", indique le journaliste. On croirait presque avoir à faire avec une blague de potache qui devrait faire sourire tout le monde.

Pourtant, loin de cette vision légère des faits, ce qui s'est passé aux Ulis vendredi 10 juillet est très grave. Vers 23 h 20, un cocktail molotov a été jeté contre le bureau de poste des Ulis. Fort heureusement le feu ne s'est pas propagé au bâtiment et des dégâts majeurs ont été évités. Il n'en reste pas moins que la volonté de détruire était bien présente. On ne jette pas de cocktail molotov "pour rire" !

Arrivés sur place rapidement, la Police a découvert deux autres cocktails molotovsà quelques distances de La Poste. Le lendemain vers 23 h, toujours aux Ulis, un cocktail molotov a été jeté contre un véhicule dans le quartier de la Daumière. Le journaliste n'est même pas capable de nous dire ce qu'il est advenu du véhicule !

Au final, personne n'a été interpellé, mais une chose est sûre, la situation se dégrade aux Ulis. 
Tag(s) : #Lu dans la presse

Partager cet article

Repost 0