Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les journalistes du Parisien ont du mal avec certains mots de français. Le terme chauffard est ainsi souvent utilisé à tort comme c'est le cas dans cette brève d'hier intitulée "Le chauffard fonce sur les douaniers". Un petit coup d'oeil dans le petit Robert nous explique ce qu'est un chayffard "un mauvais conducteur ou un conducteur imprudent". Le reste de l'article nous apprend que ce n'est en rien un chauffard.

Hier après-midi, les douaniers mènent une opération à Corbeil dans le quartier des Tarterêts. Vers 16h, alors qu'ils ont déjà évalué un certain nombre de véhicules lors de ce contrôle qualifié de routine, ils font signe à un véhicule qui arrive de se ranger sur le bas-côté. Le conducteur de ce véhicule n'obtempère pas et accélère. "L'automobiliste a alors lancé son véhicule en direction des douaniers qui ont sauté sur le côté pour éviter la voiture", affirme Le Parisien.

Les choses sont donc clairs, le conducteur n'est pas un chauffard. Il n'est pas juste maladroit ou imprudent, il a purement et simplement tenté de blesser voire de tuer les douaniers. Il s'agit d'un agresseur pur et simple. Les douaniers ont d'ailleurs estimé la même chose puisqu'ils ont ensuite riposté, faisant feu à 5 reprises sur le véhicule sans le toucher cependant.

Le Front National de l'Essonne s'indigne de l'édulcoration constante par la presse des événements qui se déroulent dans notre département. Elle manque ainsi à son devoir d'information envers la population et bafoue le code de la déontologie qu'elle est parfois si prompte à porter en étendard. 

(source
Tag(s) : #Lu dans la presse

Partager cet article

Repost 0