Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il mise sur les femmes et sur les jeunes. Le Front national de l’Essonne, à la suite de ses bons scores aux élections régionales, puis cantonales, se met en ordre de bataille. L’objectif affiché : « Battre tous les députés UMP aux prochaines législatives », lâche Steeve Briois, le secrétaire général du parti d’extrême droite.

Et pourquoi l’UMP plus que le PS? « Parce qu’à l’UMP ce sont des traîtres qui nous ont fait croire à la rupture avec Nicolas Sarkozy », décline-t-il sans sourciller. Après la « démission » forcée de l’ancien secrétaire départemental Farid Smahi, Audrey Guibert, qui assurait l’intérim, vient d’être confirmée à son poste. « Elle est talentueuse, dynamique, loyale », la décrit la conseillère régionale frontiste Marie-Christine Arnautu. A 24 ans, cette étudiante en école de commerce évacue de son propos tous les sujets qui font la mauvaise renommée du parti. Son credo : Marine. « Le FN a les mains propres », jure-t-elle. De 130 adhérents dans sa section essonnienne, le FN serait passé, assurent ses dirigeants, à 600. Des sous-sections locales, comme à Mennecy, sont en train de se reconstruire. Et le FN pourrait ouvrir un siège dans le département, en septembre.

Source : le Parisien 

Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :