Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pierre-Guillermain.jpgManuel Valls, Ministre de l’Intérieur tout comme ses prédécesseurs Nicolas Sarkozy et Claude Guéant, tente de nous faire croire qu’il souhaite appliquer une politique de fermeté à l’égard des roms qui s’installent en toute impunité dans certaines villes de l’Essonne. Suite aux démantèlements des campements illégaux de roms fin août installés à Evry et Corbeil-Essonnes, d’autres camps de roms se sont constitués à  Villebon sur Yvette.

Ainsi, près de 500 roms ont investi des terrains privés, une carrière située en face du centre commercial Villebon 2 et une usine désaffectée à proximité des zones pavillonnaires au bord de l’Yvette.

Lors du dernier conseil municipal de Villebon sur Yvette qui s’est déroulé jeudi dernier, le Maire Dominique Fontenaille, ancien président du comité de soutien de NKM aux élections législatives a reconnu l’incapacité des responsables politiques nationaux UMPS de lutter efficacement contre l'occupation illégale d'un terrain privé par plusieurs centaines de roms. Ce proche de NKM a indiqué également que le préfet de l’Essonne avait autorisé les roms à prélever l’eau des hydrants (bouches et poteaux d’incendies) de Palaiseau et de Champlan. Cependant, l’usage des hydrants est réservé exclusivement au service public de lutte et de secours contre l’incendie. Or la détérioration et l’usage frauduleux de l’eau des hydrants peuvent être considérés comme une infraction et un vol selon les articles 311.1 à 311.12, 322-1, 322-6, 322-12 et 3221-13 du code pénal.

Au-delà  de ces poursuites pénales qui peuvent être engagées, les riverains sont excédés et inquiets de l’installation de camps de roms. A ce titre, les populations ne peuvent alors que constater l’explosion des cambriolages au sein des villes concernées, les conditions sanitaires préoccupantes et l’augmentation exponentielle des trafics en tout genre. Le Front National de l’Essonne a lancé une grande opération de tractage afin d’apporter un soutien aux Villebonnais, Palaisiens et aux Champlanais qui se sentent abandonnés par le gouvernement actuel et  pour dénoncer encore une fois cette politique d’esbroufe ainsi que la collusion de l’UMPS. 

Le Front National de l’Essonne propose de retrouver notre souveraineté, la maîtrise pleine et entière de nos frontières et ce pour garantir la reconduite réelle des roms à la frontière. La suppression immédiate du chèque de 300€ remis à chaque rom reconduit à la frontière doit être appliquée ainsi que l’arrêt de l’implantation des campements illégaux des camps. L’autorité républicaine sur tout le territoire national doit être rétablie afin de renforcer l’arsenal répressif contre toutes les formes de criminalité et de délinquance. 

Audrey Guibert,

Secrétaire Départementale du Front National de l’Essonne 

 

Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :