Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Audrey fn 91Alors qu’une équipe de trois policiers de la Brigade anti-criminalité (BAC) de Draveil souhaitaient cet après-midi, contrôler deux individus « au comportement suspect » dans un quartier gangrené par les cambriolages à répétition, ces derniers ont pris la fuite vers la cité sensible de la Croix-Blanche à Vigneux.

Les policiers qui poursuivaient ces deux suspects ont été pris à partie par une trentaine d’individus armés.  Dans un véritable guet-apens tendu aux forces de l’ordre, les voyous se sont littéralement déchaînés sur les policiers qui ont dû faire appel à des renforts pour se dégager. Les fonctionnaires de la BAC blessés lors de ces échauffourées ont été transférés à l’hôpital pour y être soignés.  

Cet acte d’une extrême gravité fait suite au meurtre d’un gendarme renversé par un chauffard à Nice le 17 octobre, puis à la tentative de meurtre le 20 octobre, sur deux gendarmes dont l’un a été grièvement blessé à Dole dans le Jura.

Cette banalisation de la violence à l’encontre des forces de l’ordre démontre l’échec de la politique UMPS de lutte contre la délinquance depuis 30 ans. Les gesticulations inutiles de Valls et le laxisme dans le traitement des peines prôné par Taubira contribuent à renforcer l’impunité des délinquants dont les actes de violence contre les policiers et gendarmes sont de plus en plus exacerbés.

En attaquant les forces de l’ordre, c’est la République que les délinquants cherchent  à atteindre. Le Front National de l’Essonne condamne avec la plus grande fermeté ces actes lâches qui ne doivent pas rester impunis et apporte tout son soutien aux policiers blessés dans l’exercice de leur fonction au service de la population. 

 

Audrey Guibert

Secrétaire Départementale du Front National de l'Essonne

 

Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0