Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Braquage-Viry.jpgAprès le braquage du fast-food Quick de Viry-Châtillon au mois d’avril dernier, et de la bijouterie Julien d’Orcel à la kalachnikov, le mercredi 19 septembre 2012, située au sein du centre commercial du Moulin, un autre braquage a semé la panique…  Samedi 6 octobre 2012, 4 hommes dont deux armés ont braqué un bureau de poste de Viry-Châtillon, et ont réussi alors à prendre la fuite lors de l’attaque. Le Raid a été également mobilisé afin de vérifier si  les auteurs des méfaits étaient retranchés dans le bureau de poste de Viry-Châtillon.  Le quartier du plateau de Viry-Châtillon a été bouclé par les forces de l’ordre, CRS et membres du RAID pendant plusieurs heures.

Le Front National de l’Essonne a mené une vaste opération de tractage sur le marché de Viry-Châtillon, dimanche 7 octobre 2012 pour soutenir les castelvirois contraints de subir cette violence qui se banalise. Plusieurs milliers de tracts ont été distribués aux habitants qui nous ont fait part de leur exaspération. Ils ont par ailleurs salué l’initiative des militants frontistes essonniens, les seuls à dénoncer la hausse constante de l’ultra-violence dans cette ville dirigée par les socialo-communistes.  

La recrudescence des braquages à Viry-Châtillon témoigne de l’inaction du gouvernement en matière de lutte contre la délinquance multipliant les effets d’annonce, facteurs d’insécurité. Si le gouvernement a le verbe dur et la main molle, le Front National et Marine Le Pen quant à eux souhaitent apporter des solutions concrètes aux castelvirois.

Ce n’est plus aux habitants de vivre dans la peur mais aux délinquants de craindre les sanctions de la justice.  

 

Audrey Guibert, 

Secrétaire Départementale du Front National de l'Essonne

 

Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0