Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est à l'école élémentaire Gérard-Philipe que cela se passe. Les parents d'élève se voient proposer pour leur progéniture la possibilité de leur voir dispenser des cours de langue et de culture algérienne. Le but de ces cours est comme l'indique le document de la direction de l'enseignement scolaire ci-dessous, de valoriser les origines de la famille de l'élève.

 

1611601323750 img010

 

A l'heure où l'apprentissage de la langue française est des plus difficiles, la mesure choque le Front National de l'Essonne qui rappelle que selon la constitution de la Ve République "la langue de la République est le français" (article 2). 

 

Pour Farid Smahi, le secrétaire départemental du FN de l'Essonne: "Cette mesure est la preuve de la complicité du système à tous les niveaux pour brader la culture française. Le symbole est d'autant plus fort qu'il est organisé dans une école Gérard Philipe une icône de notre culture qui a interprété sur scène quelques unes des plus belles oeuvres de notre littérature, du Cid de Corneille à Lorenzaccio d'Alfred de Musset en passant par Ruy Blas de Victor Hugo. Il fut également un résistant qui défendit la Nation lors de la seconde guerre mondiale contre l'occupant allemand. Je suis attristé de voir son nom détourné aujourd'hui pour fouler aux pieds notre culture".

Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :