Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

tete-haute.jpgDans une tribune libre publiée sur son blog, Jean-Philippe Dugoin-Clément se permet d’insulter gravement le Front National. Réagissant aux propos de Jean-Marie Le Pen, celui-ci se croit permis d’affubler le Front National, de « parti d’extrême droite » ajoutant les qualificatifs « d’outrancier et haineux ».

Pour remettre clairement les choses à leur place, le Front National n’est pas un parti d’extrême droite, mais un grand mouvement républicain de résistance nationale à l’oppression mondialiste dont M. Dugoin-Clément n’est qu’un petit serviteur. Deuxièmement, de quel droit se permet ce politicien professionnel d’injurier le Front National. Rappelons que Jean-Marie Le Pen ne fait qu’exprimer son opinion personnelle sur une affaire d’une extrême gravité, mettant en cause l’image de la France. Dans le réflexe de défense de caste qui anime J-P Dugoin-Clément, il faut s’en prendre à tous ceux qui chercheraient à alerter le peuple sur les dérives de la classe politique UMPS. Il est intéressant cependant, de rappeler qui est ce fameux J-P Dugoin-Clément.

Dans une hallucinante parodie de démocratie et un incroyable épisode de népotisme, il a été propulsé en janvier 2011, maire de Mennecy par son papa, Xavier Dugoin. Celui qui, souvenons-nous, fut mis en examen dans le cadre de la disparition en février 1998, de 1200 bouteilles appartenant à la cave du Conseil Général de l’Essonne et condamné pour abus de confiance, détournement de fonds publics, falsification de documents administratifs et prise illégal d’intérêts le 5 novembre 1999 par la cour d’appel de Paris à 18 mois d’emprisonnement avec sursis, 100 000 francs d’amende et 2 ans d’inéligibilité. Arrêt confirmé par la Cour de Cassation le 18 octobre 2000, qui entraîna la décision du Conseil Constitutionnel en janvier 2001 de le déchoir de sa qualité de membre du Sénat. Xavier Dugoin fut par la suite démis de ses fonctions de maire, exclu du RPR et emprisonné 3 mois à la prison de Fleury-Mérogis.

Quant à J-P Dugoin-Clément, outre ses talents de pilote dont nous vous faisions part hier, dans l’article : http://frontnational91.over-blog.com/article-suppressions-des-panneaux-indicateurs-de-radar-en-essonne-halte-au-racket-74186950.html, il fut dans la même affaire condamné à une peine de 4 mois de prison avec sursis et 30 000 francs d’amende, non inscrite sur son casier judiciaire (quelle bonté des juges!!) pour avoir aidé son papa à « déménager la cave »…

Quand on observe d’un peu plus près le palmarès de cet individu, il est clair que nous n’avons aucune leçon à recevoir de lui. Hier comme aujourd’hui, au Front National : Tête haute, Mains propres. Voilà un slogan que jamais les Dugoin ne pourront employer. 

 

Front National de l'Essonne

Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0