Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Faisant cet excellent constat sur son blog, on s'attendait à ce que le Conseiller Général de Vigneux-sur-Seine Patrice Finel soit au moins aussi bon dans l'analyse des causes. Mais ne pouvant sortir de la logique pré-machée des droits-de-l-hommistes, il ne se montre que décevant.

L'objet de sa colère, la présence d'une centaine de caravanes se trouvant sur le parking derrière la gare de Vigneux . "Les véhicules n'ayant plus de place envahissent donc toute la zone pavilonnaire du secteur. Les riverains n'arrivent plus à rentrer chez eux", pleurniche-t-il. En bon représentant de la gauche, s'est-il rendu dans le camp demander à ce que les "gens du voyage" fassent attention aux riverains. En bon adepte du vivre-ensemble il ne devrait pas jeter la pierre ainsi sur une communauté parce qu'elle est différente... Intolérance quand tu nous tiens !

Paragraphe suivant, il revient sur les affrontements qui se sont déroulés la semaine passé avenue Henri-Charon et à proximité du collège Henri-Wallon. Un "jeune" se trouve à l'hôpital avec un bras cassé et de multiples contusions. A qui la faute ? Non pas à ceux qui n'ont que la violence pour dernier recours mais à la municipalité qui ne met pas assez d'éducateurs et animateurs de quartier.

En résumé, ces pauvres jeunes délaissés s'ennuient et pour s'occuper ils essaient de s'entretuer... logique ! Comme tout bon homme de gauche, pour Patrice Finel la responsabilité individuelle passe à la trappe. 

Mais il y a un point sur lequel il a raison, c'est la responsabilité de la municipalité menée par l'UMP Serge Poinsot. Celui-ci a donné aux Vigneusiens un discours fort sur la sécurité, mais dans les faits il n'agit pas.

Vigneusiennes et Vigneusiens, seul le Front National est en mesure de répondre à vos attentes et d'enfin agir comme vous le souhaitez pour que vous disposiez d'un cadre de vie de qualité et apaisé.  
Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0