Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

tract-soutien-force-de-l-ordre.pngLes militants du Front National de l’Essonne ont sillonné l’ensemble du département afin d’alerter nos compatriotes sur les conditions de travail des forces de l’ordre lâchement abandonnées par le gouvernement Sarkozyste malgré les belles promesses.

Cette semaine, Sarkozy s’est déplacé sur un chantier de bâtiment à Mennecy en Essonne. Derrière, cette visite se cache une réelle tromperie de plus !

Des figurants ont été envoyés pour participer à cette mise en scène grotesque qui révèle la supercherie orchestrée par les conseillers de Sarkozy. Cet exemple à l’appui démontre une nouvelle fois les tentatives de manipulation électorale de Sarkozy à l’approche de grandes échéances. Cette visite planifiée s’inscrit dans la volonté de faire diversion sur le bilan catastrophique du gouvernement.

Cependant, les nombreuses gesticulations de Sarkozy n’ont pas empêché l’explosion des évènements ultra-violents, l’enracinement des gangs dans des zones de non-droit comme la Grande-Borne ou bien encore l’augmentation exponentielle des violences envers les personnes.

Ainsi, depuis 2005, Sarkozy a capitulé et a favorisé l'hémorragie des effectifs de police : 19 000 postes de policiers et de gendarmes ont été supprimés. Les forces de l’ordre se retrouvent dans l’incapacité d’exercer leurs missions, victimes notamment de la réforme de la garde à vue imposée par le pouvoir Sarkozyste. Les policiers et gendarmes sont trop souvent injustement attaqués et dénigrés en lieu et place des auteurs de méfaits.

L’ultra-violence des délinquants et l’impunité que leur confère une justice trop souvent partisane rend aujourd’hui le travail des forces de l’ordre particulièrement difficiles : insultes, coups, flicage de la police sont devenus leur quotidien !!

La police poursuivie, les délinquants relâchés, ça suffit !!!

Marine Le Pen propose : 

  • La reconstitution des effectifs de police supprimés depuis 2005.
  • La mise en place d’une présomption de légitime défense pour les forces de l’ordre.
  • L’aggravation des peines pour les personnes coupables de violences verbales ou physiques contre un représentant de l’autorité.
  • L’application réelle des peines prononcées par les tribunaux et l’expulsion des délinquants étrangers hors du territoire national.

Audrey Guibert, 

Chargée de mission du Front National de l'Essonne

Audrey-marche-Juvisy-soutien-force-de-l-ordre.jpg

gael.JPG

 

Pierre-soutien-force-de-l-ordre.jpg

Sandrine-lenfant-courcouronnes.JPG

Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0