Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DSCN1665Dès 06h00 ce matin, les militants frontistes de l’Essonne s’étaient mobilisés devant la prison de Fleury-Mérogis pour apporter leur soutien aux surveillants pénitentiaires dont les conditions de travail se sont profondément dégradées depuis plusieurs années.

DSCN1669Accompagnés de Steeve Briois, Secrétaire Général du Front National et de Robert Morio, Conseiller Régional FN de Languedoc-Roussillon et surveillant pénitentiaire, la vingtaine de militants ont ainsi pu dénoncer les conditions de travail déplorables qui sont celles des surveillants pénitentiaires de la prison de Fleury-Mérogis : violences verbales, agressions physiques, humiliations, surpopulation carcérale et revendications communautaristes sont devenus le quotidien des surveillants.

DSCN1666Le personnel pénitentiaire n’a pas à subir les conséquences d’une immigration incontrôlée, de l’explosion de la délinquance et de l’insécurité. La République doit reprendre le contrôle des prisons abandonnées par le pouvoir aux mafias, bandes et trafics de drogue.

Depuis 5 ans, Nicolas Sarkozy a refusé, malgré les nombreuses promesses de 2007, de s’attaquer aux racines du mal. Quant à François Hollande, totalement discrédité sur ces questions fondamentales, il n’est pas plus crédible que le président sortant.

Seule Marine Le Pen s’engage réellement à renverser la tendance et propose :

  • La construction de nouveaux centres de détention pour faire face à la surpopulation carcérale
  • De stopper l’hémorragie des effectifs de surveillants et de recruter dans les plus brefs délais du nouveau personnel
  •  De sanctionner durement tout acte de violence physique et verbale des détenus
  • D’interdire toutes formes de revendications communautaristes
  • D’expulser les très nombreux détenus étrangers vers leur pays d’origine

 

Audrey Guibert

Chargée de mission du Front National de l’Essonne

Tag(s) : #Sur le terrain

Partager cet article

Repost 0