Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Audrey fn 91Si, les surveillants pénitentiaires de Fleury-Mérogis devaient déjà s’accommoder des conditions de travail insupportables qui sont les leurs : agressions physiques, insultes, crachats, surpopulations carcérales, revendications communautaires, etc.…, désormais ceux-ci doivent faire face aux agressions physiques et verbales en dehors de la prison. En effet, ce weekend à Fleury-Mérogis, des surveillants dont les logements de fonction sont mitoyens de logements sociaux gérés par la ville et la préfecture, ont été violemment agressés dans leur immeuble par des délinquants et insultés de « sales matons ».

Le Front National de l’Essonne dénonce ce nouvel acte de violence exercé à l’encontre de surveillants pénitentiaires et la passivité du pouvoir Sarkozy, qui depuis près de 5 ans n’a fait qu’aggraver les conditions de travail des surveillants pénitentiaires.

 Pour mettre fin à ces dérives intolérables, Marine Le Pen propose :

  • De sanctionner durement tout acte de violence physique et verbale des détenus.
  • De stopper l’hémorragie des effectifs de surveillants et de recruter dans les plus brefs délais du nouveau personnel.
  • La construction de nouveaux centres de détentions pour faire face à la surpopulation carcérale.
  • D’interdire toutes formes de revendications communautaristes.
  • D’expulser les très nombreux détenus étrangers vers leur pays d’origine.

 

Audrey Guibert

Chargée de mission du Front National de l'Essonne

Tag(s) : #Insécurité

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :