Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

420 000 € ! C'est la somme astronomique, financée à hauteur de 80 % par l'Etat qui va être dépensée pour la mise en place d'une équipe de 4 à 6 médiateurs, cinq soirs par semaine, de 20h à 2h du matin. Les 20 % restant sont partagés également entre la ville et le Conseil général de l'Essonne. 

Au total déjà 21 postes de ce type existent déjà en Essonne, à Evry, Grigny et Viry-Chatillon.  Un dispositif qu'on considère positif à Grigny ayant permis "une baisse sensible des faits de délinquance et de violences urbaines". Sauf que rien ne permet de dire que ce sont ces postes de médiateurs qui ont permis une baisse de ces faits.

Après tout, les arrestations effectuées par la Police ne seraient-elles pas plus efficaces ? En tout cas à 70 000 € le poste de médiateur, le Front National de l'Essonne s'interroge sur la validité financière de telles initiatives. La politique des "grands frères" symbolisés par ces créations des postes de médiateurs dans les quartiers a déjà largement fait la preuve de son échec depuis des années.

Ce sont bel et bien les forces de l'ordre qui ont besoin de moyens pour faire leur travail dans les meilleures conditions de sécurité et non pas quelques "gugusses", qui vont se promener les mains dans les poches, fumer des clopes et discuter pour "apaiser" les situations.

(source
Tag(s) : #Lu dans la presse

Partager cet article

Repost 0