Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Même les associations caritatives ne sont plus épargnées. Pour la 5e fois en une année le dépôt d'Emmaüs de Longjumeau a été la victime de visiteurs nocturnes en la personne de deux roumains pris en flagrant délit alors qu'il repartait avec du matériel hi-fi et des ordinateurs mercredi soir vers 22h30, mais les forces de l'ordre ont également découvert des sacs contenant des vêtements un peu plus loin, vraisemblablement venant également du dépôt de l'association.

Tandis que dans une posture de sévérité les deux roumains vont faire l'objet d'une reconduite à la frontière, le Front National de l'Essonne s'interroge sur les actions que mènent le gouvernement pour lutter contre l'insécurité croissante qui gangrène notre pays et qui touche même désormais des associations qu'on pourrait juger intouchable du fait de leur rôle social indispensable.

On n'a bien évidemment pas entendu Nathalie Kosciuzko-Morizet, maire de la ville, mais également membre du gouvernement du Président Sarkozy et tête de liste UMP pour l'Essonne lors de ces élections régionales. Un silence qui en dit long sur l'impuissance de l'autorité à prendre les décisions qui s'imposent pour juguler ce problème.

Car celui-ci n'est pas ponctuel et ne concerne pas qu'Emmaüs. Le Secours Populaire à Morangis, le Secours Catholique à Grigny et bien d'autres dans tout le département ont également été les victimes de nombreux forfaits (lire l'article du Parisien).

Malheureusement il n'y a encore que le Front National pour dénoncer ces faits intolérables dont les victimes sont encore les mêmes, les plus pauvres et les plus démunis de nos compatriotes.



 
Tag(s) : #Insécurité

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :