Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A l’approche des élections régionales en Ile-de-France, BlogenCommun a posé des questions “transports” à la candidate du Fronte National, Marie-Christine Arnautu…
BlogenCommun.fr : Bonjour Mme Arnautu, pour nos internautes pouvez-vous vous présenter brièvement ?
Marie-Christine Arnautu : J’ai 57 ans, divorcée, 3 enfants. Ma profession : Cadre Commercial Air France-KLM. Mon mandat :
Conseiller Régional d’Ile de France élu en Seine-et-Marne (Membre de la Commission Permanente, Membre de la Commission des Affaires Sociales du Conseil Régional) – Présidente du Groupe FN.
Mes fonctions au Front : Membre du Bureau Politique, Membre du Comité Central, Responsable du CAP Solidarité, Présidente de Générations LE PEN. Ma première adhésion au FN : Juillet 1987
Mes passions, centres d’intérêts en dehors de la politique :
Les enfants, les voyages, les années « Nostalgie », la mer, la lecture (livres d’histoire et de…Politique), la cuisine, les soirées entre amis.
Maman d’une enfant polyhandicapée, je suis très concernée par tout ce qui a trait au handicap, à la dépendance.
BlogenCommun.fr : Etant de Seine-et-Marne, prenez vous de temps en temps les transports en commun ?
Marie-Christine Arnautu : Oui, mais rarement. En effet, mon entreprise ayant déménagé à Montreuil, je rencontre les difficultés de transports collectifs de banlieue à banlieue. Je suis donc trop souvent contrainte d’utiliser ma voiture ,exerçant de surcroit un métier commercial qui m’oblige à beaucoup de déplacer en Ile-de-France .
BlogenCommun.fr : Quelle est votre définition du transport en commun ?
Marie-Christine Arnautu : Cette définition déborde le cadre d’action du STIF. Je considère comme transports en commun : le métro, le RER, les tramways, le réseau SNCF banlieue, ainsi que les transports en commun locaux par autobus, organisés aux niveaux communal et intercommunal.
BlogenCommun.fr : La sécurité dans les transports laisse parfois à désirer, quelles sont vos propositions sur ce sujet ?
Marie-Christine Arnautu : La sécurité se dégrade en effet, que ce soit dans les trains, les autobus et les gares. Je préconise donc la généralisation de la vidéo surveillance y compris pour les gares ferroviaires et routières.
Par ailleurs, je souhaite que les plages d’ouverture de ces gares soient étendues plus tôt le matin et plus tard le soir, c’est à dire aux heures de grandes affluences.
Il conviendrait de renforcer la police des transports, initiative salutaire issue, je vous le rappelle, d’une proposition du groupe Front National au Conseil Régional d’Ile-de-France. Combattre la fraude, faire appliquer la loi, lutter contre l’insécurité grandissante particulièrement dans les bus en donnant les moyens à la police d’éradiquer les bandes qui terrorisent les voyageurs, sont nos priorités.
BlogenCommun.fr : Que pensez-vous du projet du Grand Paris mené par le gouvernement ?
Marie-Christine Arnautu : Je suppose que seul le volet des transports nous concerne ici.
Le groupe FN est tout à fait opposé au projet Blanc du « Grand huit », appelé également « Le train fantôme ». Ce projet présente trois inconvénients :
1.il est trop excentré ;
2.il est trop coûteux alors que l’urgence commande de mieux entretenir et de compléter le réseau existant ;
3.enfin, les abords des futures gares situées sur le trajet du « Grand huit » donneraient lieu à une spéculation foncière effrénée.
BlogenCommun.fr : Retards, grèves, problèmes à répétition, certaines lignes sont devenus un casse-tête quotidien pour bon nombre d’usagers qui n’en peuvent plus, que pouvez-vous leur dire ?
Marie-Christine Arnautu : Le réseau existant (rails, motrices, etc…) n’est plus suffisamment entretenu. Par ailleurs, le prolongement de certaines lignes en banlieue provoque une véritable thrombose en zone centrale intramuros. Le résultat est connu ; et la ligne 13 en constitue un exemple caricatural.
Cette même politique d’extension à tout va, provoque, en particulier, un étranglement entre les lignes RER B et D sur le tronçon Châtelet – Gare du Nord : le moindre incident sur ce maillon faible se répercute sur plus de cent gares de banlieue.
La résolution de ces problèmes suppose des investissements très lourds dans des infrastructures nouvelles. Dans l’immédiat, j’émets une proposition applicable sans délai : tout retard dans les transports en commun doit être immédiatement affiché sur un site internet. Ceci dispenserait les salariés des entreprises de présenter une attestation de retard ; formalité qui accroit encore le retard d’arrivée au travail.
Il faut enfin que les retards et les faits de grève donnent lieu à de lourdes pénalités contractuelles, que la SNCF et la RATP reverseraient au STIF.
BlogenCommun.fr : Quel sera votre combat principal au sein du conseil régional pour les prochaines années ?
Marie-Christine Arnautu : En matière de transport, mes deux priorités seront la sécurité des usagers, ainsi que les investissements permettant d’entretenir et de mailler les réseaux existants.
BlogenCommun.fr : Que faites-vous pour passer le temps lorsque vous êtes dans les transports ?
Marie-Christine Arnautu : Lorsque je trouve une place assise, je lis mon journal. Lorsque je ne trouve pas de place assise, je me cramponne aux barres du train ou bus afin de rester debout.
Enfin, je peux vous dire ce que je ne ferai pas : c’est regarder la propagande régionale socialo-communiste distillée sur les écrans plasma, dans les nouvelles rames canadiennes Bombardier. Cet investissement est parfaitement inutile quand on connaît les besoins financiers réels des transports en commun. Cela dit, le problème risque de ne pas se poser très longtemps si ces écrans plasma disparaissent ou sont vandalisés ; ce qui n’est pas improbable.

(source
Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :