Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

umps_2-300x201.pngLe Nouvel Observateur nous éclaire sur le piston dont est en train de bénéficier le mari de NKM...

Qui sera le nouveau directeur général de la Caisse centrale de la mutualité sociale agricole ? Le conseil d’administration de la CCMSA est réuni depuis jeudi matin dans une ambiance électrique. Non pas que ce poste, laissé vacant par son précédent titulaire, soit d’une importance stratégique décisive. Mais parce que l’Elysée fait une pression d’enfer pour qu’y soit nommé Jean-Pierre Philippe, qui n’est autre que le mari de la ministre de l’Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet.

Le président de la CCMSA, pour faire acter cette promotion qui passe très mal parmi les dirigeants de la caisse, a été contraint de tenir une réunion de crise, préparatoire à celle du conseil d’administration, qui s’est terminée jeudi à deux heures du matin. C’est dans ce cadre que l’intervention de l’Elysée a été plusieurs fois soulignée. Sans que cela suffise, pour le moment, à convaincre les administrateurs de la validité de la candidature de Jean Pierre Philippe.

Ancien élu socialiste de l’Isère, proche conseiller de Louis Mermaz, le mari de NKM est énarque. Il a été jusqu’en 2007 directeur de la stratégie et de la communication d’EADS. Il dirige actuellement une société de conseil aux entreprises dont l’activité – risque de conflit d’intérêts oblige – serait contrariée par les fonctions ministérielles de NKM. Sa compétence en matière tant sociale qu’agricole est donc particulièrement faible. Mais comme l’a dit le président de la CCMSA, cette nuit, à ceux qui résiste encore : "Un énarque, par définition, ça sait tout faire."

 

Article paru dans le Nouvel Observateur

Tag(s) : #Lu dans la presse

Partager cet article

Repost 0