Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous savons tous que les municipalités, quel que soit leur bord politique, ont la fâcheuse tendance d'embaucher en tant qu'animateurs et autres éducateurs, n'importe qui dans le seul but d'acheter la paix sociale. A Vigneux-sur-Seine on ne déroge pas à la règle, sauf que prise la main dans le sac, la ville a du se séparer de deux d'entre-eux dont le casier judiciaire était loin d'être vierge comme le relate Le Parisien.

Selon la mairie, jusqu’à présent, seules les informations du volet trois du casier judiciaire (ne mentionnant que les condamnations les plus graves ainsi que des peines privatives de droits) étaient demandées aux animateurs. Maintenant, le volet 2 (qui comporte la plupart des condamnations pour crimes et délits) serait également pris en compte. « A Vigneux, ça va être difficile de trouver des animateurs », ironise-t-on en mairie.

 

Voila qui va rassurer les parents dont les enfants sont accueillis dans les services municipaux sur le modèle qu'on leur propose.

 

(source)

 

 

Tag(s) : #Insécurité

Partager cet article

Repost 0