Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les vacances venaient à peine de commencer, mais vraisemblablement les locaux inoccupés de l'école Romain-Rolland constituait un appât trop beau pour quelques délinquants aux petits pieds.

 

Les faits se sont vraisemblablement déroulés mardi dans la journée. Le réfectoire, la salle d'évolution, le préau et la cour ont été ravagé. Matériel renversé, éparpillé, arrosé de lessive ou de mercurochrome. Poubelles éventrées et répandues, les jeunes coupables de ces faits se sont fait plaisir.

 

Car leur jeunesse ne fait aucun doute. Ils ont du renverser un placard pour faire tomber une autre armoire avoue le maire Serge Poinsot. Celui-ci se morfond déjà que ce crime doivent rester impuni: "C’est incroyable que les riverains n’aient rien vu, s’interroge Serge Poinsot. Lorsqu’ils étaient dans la cour et sous le préau, les gamins ont dû faire du bruit et attirer l’attention. Il faut que les gens témoignent. On ne peut pas laisser ce genre de chose impunie".

 

La vérité c'est que cette école se trouve au coeur du quartier populaire de la Croix-Blanche, déjà tristement célèbre aux alentours, dans lequel la loi du silence a déjà supplanté la loi républicaine. 

 

Pour le Front National de l'Essonne, cette affaire doit faire figure d'exemple et les coupables retrouvés et leurs familles punies en conséquence. Laisser le sentiment d'impunité s'installer chez des enfants, c'est devenir complice de leurs crimes à venir.

 

(source)

Tag(s) : #Insécurité

Partager cet article

Repost 0