Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Front National de l’Essonne dénonce le campement illégal de roms situé à Palaiseau

En janvier 2013, l'évacuation du campement qui était installé sur le terrain des petites prairies à Villebon-sur-Yvette avaient été ordonnée. Près de 400 roms étaient alors installés sur ce terrain privé.

Le démantèlement de ce campement sauvage de roms n’a fait que déplacer le problème. En effet, plusieurs centaines de roms squattent, en toute impunité, depuis le début de l’année, l’usine désaffectée, située, rue Cyprien Muret à Palaiseau à proximité de Villebon-sur-Yvette.

La Mairie de Palaiseau a mis à disposition l’eau de la ville qui peut être prélevée en toute illégalité par les roms au détriment des Palaisiens et Villebonnais, constituant un appel d’air sans précèdent.

Les roms qui occupent cette usine, ont également raccordé, trois câbles pirates sur le réseau de distribution EDF engendrant un risque non négligeable de départ de feu menaçant les habitations à proximité de ce campement.

Dans quelques mois, dès janvier 2014, il ne sera plus possible de reconduire à la frontière les Roms venus de Roumanie et de Bulgarie, parce que l’Union européenne l’impose et que le PS comme l’UMP l’ont voté.

Les Roms profitent délibérément du laxisme du gouvernent Hollande, de la politique d’enfumage de Manuel Valls, Ministre de l’Intérieur et de la complicité de certaines municipalités. Face à cette immigration massive et incontrôlée qui est l’un des terreaux de l’insécurité, les riverains des camps de Roms se sentent abandonnés et s’inquiètent.

Les Roms pourront ainsi en toute légalité circuler et s’établir sur le territoire européen non plus par milliers mais sans doute par centaines de milliers. L’Union Européenne contraindra aussi la France à ouvrir l’ensemble de ses emplois aux Roms, alors même que le taux de chômage des Français est déjà dramatique !

  • Le démantèlement des campements et le renvoi des clandestins (sans prime de départ de 300 euros par personne, bien sûr).
  • Le renforcement et l’application réelle des sanctions contre toute atteinte à l’ordre public (criminalité / délinquance autour des campements Roms).
  • Le refus de la libre circulation et de l’ouverture des emplois aux Roumains, aux Bulgares et donc aux Roms.
  • L’engagement de la France de refuser de voir Roumanie et Bulgarie adhérer à l’espace Schengen.
  • Le contrôle strict de nos frontières nationales.

Le Front National de l’Essonne dénonce le campement illégal de roms situé à Palaiseau
Le Front National de l’Essonne dénonce le campement illégal de roms situé à Palaiseau
Le Front National de l’Essonne dénonce le campement illégal de roms situé à Palaiseau
Le Front National de l’Essonne dénonce le campement illégal de roms situé à Palaiseau
Le Front National de l’Essonne dénonce le campement illégal de roms situé à Palaiseau

Partager cet article

Repost 0