Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au cours de la nuit du lundi 1er au mardi 2 juillet 2013, le village de Sermaise a été pris pour cible par une bande de casseurs.

Quelle ne fut pas la stupeur des sermaisiens de découvrir que toutes les fleurs de la place du village ont été arrachées et que cinq véhicules ont eu la totalité de leur vitres brisées dans le centre bourg. L’arrêt de bus n’a pas été épargné, lui non plus !

Ces délinquants ont aussi renversé les vasques florales autour de l’église et arraché les affiches paroissiales. Des véhicules ont aussi été vandalisés sur le parking de la gare.

Malgré une pénurie d’effectifs déjà dénoncée par le Front National de l’Essonne, les forces de l’ordre ont réussi à interpeller deux des auteurs de ces méfaits. D’après une source proche de l’enquête, les jeunes interpellés et issus d’un village distant d’une dizaine de kilomètres, sont passés aux aveux rapidement et ont prétexté une querelle latente avec d’autres jeunes de Sermaise.

Ces jeunes qui ont commis ces actes de délinquance devraient notamment réparer les préjudices matériels qu’ils ont engendrés dans la commune. De plus, la responsabilité civile des parents doit être engagée afin que les victimes soient indemnisées des dommages causés par leurs enfants mineurs.

Cette délinquance qui se développe dans notre département, de plus en violente, touche aussi bien les zones urbaines que rurales. L’Etat se montre incapable de l’éradiquer. Les sermaisiens ne doivent pas vivre dans la peur permanente.

Le Front National de l’Essonne apporte son soutien plein et entier à l’ensemble des sermaisiens ainsi qu’aux employés municipaux qui s’impliquent pour fleurir leur village.

Le rétablissement de la sécurité, s’inscrit comme l’une de nos priorités pour protéger nos concitoyens de ces délinquants qui jouissent d’un climat d’impunité les incitant à commettre d’autres délits.

Pour rétablir la sécurité, première des libertés et en finir avec le sentiment d’impunité des délinquants, le Front National de l’Essonne demande :

  • La réhabilitation de la notion de peine prompte et incompressible.
  • La mise en place d’une politique réellement coercitive contre les mineurs délinquants et les récidivistes.
  • L’amélioration des moyens matériels des policiers et des gendarmes.
  • L’expulsion des ressortissants étrangers condamnés pour faits de délinquance

François Hélie,

Responsable de la 3ème circonscription de l'Essonne

Sermaise: un village en proie aux casseurs
Sermaise: un village en proie aux casseurs
Sermaise: un village en proie aux casseurs
Sermaise: un village en proie aux casseurs

Partager cet article

Repost 0